Ecoles et centres de loisirs

now browsing by category

 

Ma structure peut-elle recevoir Titeuf ?

Il est possible d’intervenir à peu près partout quel que soit le type de séance à condition que nous ayons  :

  • Un espace sans passage et au calme (cour de récréation, terrain de sport)
  • un espace avec ou sans herbe. J’adapte les séances au type de terrain.
  • Un accès à l’eau pour remplir le seau.
  • la possibilité de garer les véhicules (voiture et remorque) pour la durée de l’intervention dans l’établissement voire dans la rue.
  • Pas d’escaliers à franchir (pas plus de 2 marches)

 

Dans tous les cas, pour une première intervention, je devrais faire une visite préalable afin de valider la faisabilité.

Bilan de « un poney dans mon école » à Bois Colombes : 250 enfants sur la semaine

Pendant la première semaine des vacances de Toussaint, du 20 au 24 octobre 2014, Titeuf a élu domicile au sein de l’établissement Jules Ferry Maternelle à Bois Colombes. Cette semaine a été une réussite, avec la visite sur la semaine de plus de 250 enfants de différents centres de loisirs de la ville. En fonction des groupes, des âges ainsi que des opportunités, les activités ont été diversifiées. 

Pour les niveaux de maternelle, les séances se sont faites autour de 3 thèmes :

  • découvrir l’animal : les enfants ont pu découvrir différentes activités comme nettoyer les pieds du poney, le brosser, le nourrir;
  • découvrir l’équilibre sur l’animal : rechercher sont équilibre sur le poney en mouvement, réaliser des figures de cirque (Voltige) en se mettant debout, allongé, faire du toboggan sur les fesses du poney pour descendre;
  • découvrir l’animal en mouvement : séance de démonstration de voltige par la cavalière régulière de Titeuf au trot et au galop suivie d’une séance de saut d’obstacles.

Le groupe d’élémentaires de l’école l’Abbé Glatz (50 enfants) quant à lui est venu à 2 reprises.

Le lundi, ils ont pu découvrir le poney et le monter en voltige.

Le jeudi, ils ont pu assister à une séance réalisée par une vétérinaire ostéopathe qui a présenté son travail et réalisé divers manipulations sur le poney. Ils ont ensuite pu découvrir une activité toute particulière avec une séance de longues rênes (cf. image ci dessous)

DSC_0227

Le dernier jour, une séance « portes ouvertes » a été faite pour les parents qui souhaitaient faire connaissance avec le poney avant son départ. Une belle occasion pour les enfants de montrer à leurs parents mais aussi aux frères et sœurs, le poney de l’école, qui a été au centre de leur attention toute la semaine.

D’un point de vue logistique, le poney a pu être hébergé sur place sur un terrain totalement clos de murs et isolé au bout de la cour de récréation d’environ 600m² dont 400m² d’espace en herbe, accessible directement de la rue avec la remorque qui a pu rester sur place avec le matériel. Un lieu de travail idéal qui a permis au poney de passer une semaine dans des conditions optimales en liberté, à brouter de l’herbe en dehors des heures d’intervention. Ce lieu a également permis de réaliser des prestations dans la plus grande sécurité et permettant des activités diverses comme faire sauter le poney. De plus, tous les enfants se sont vu remettre un diplôme de baptême de voltige.

blogger-image--1735909132

50 enfants pour ce premier après midi : bilan très positif !

Nous avons reçu cet après-midi une cinquantaine d’enfants par groupe de 12 sur un créneau de 2 heures. Ils ont pu brosser Titeuf et le monter avec le surfaix de voltige. Ils ont fait différentes figures, seuls ou par deux sur le poney en fonction des groupes.
Un bilan très positif, une équipe d’animation très motivée et intéressée, les enfants, enchantés. Bref, un vrai plaisir pour moi. Pauline a plutôt bien participé, elle était contente de faire découvrir le poney aux enfants et elle a même fait des petites démonstrations.
Titeuf est resté plutôt cool, il a eu un petit quart d’heure où il était un peu plus agité, j’ai continué en le laissant brouter, ce qui l’a rendu tout de suite beaucoup plus coopératif !
Maintenant plus qu’à espérer qu’il ne va pas hennir toute la nuit et provoquer des plaintes du voisinage … J’irai lui déposer des carottes dans la soirée et vérifier qu’il va bien !
image (1)
© 2017: Un poney dans mon école | KABBO Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress