Première intervention en maison de retraite

Cette semaine, nous avions une intervention de prévue en maison de retraite. Un après midi vraiment agréable. Nous avions des doute quant au maintien de cette intervention en raison de la météo : la veille il grêlait, et le lendemain il a plu avec un vent important. Mais le jour J c’est un magnifique soleil qui a chassé les nuages. Titeuf a même commencé à transpirer à rester au soleil !

Pour cette grande première, je me demandais comment Titeuf allait réagir en débarquant du van en pleine rue … Quand nous sommes intervenus à l’école, je rentrais directement avec le van sur le terrain pour les activités. Cette fois ci, j’étais bonne pour 1. réussir à me garer par je ne sais quel miracle (un créneau avec un van derrière quand on a déjà du mal à manoeuvrer c’est franchement galère), 2. débarquer le poney en toute sécurité dans la rue, 3. passer sur le trottoir et entrer par le petit portail dans les jardins de la maison de retraite (on a croisé une dame avec 4 chiens en laisse : ils sont devenus fous en voyant le poney qui ne les a même pas regardés).

Une fois à l’intérieur, c’était du connu pour Titeuf : marcher en main, brouter de l’herbe, se laisser caresser, manger des pommes et des carottes, vider le sac de foin, et bien évidemment la bêtise du jour : renverser le seau d’eau, ce qui a amusé tout le monde. Pour son plus grand bonheur, il a même eu des carottes du potager de la maison de retraite cueillies en direct !

Tout au long de l’après midi, Titeuf a très bien réagi, il n’a pas eu peur des fauteuils roulants, déambulateurs, enfants qui couraient autour (et oui, on peut croiser des enfants en maison de retraite, Titeuf les a même accueillis en hennissant !). Il a même fait une séance de sieste au soleil en se faisant brosser alors que nous échangions avec les résidents sur son âge, logement, alimentation, etc.

Pour repartir, j’appréhendais un peu qu’il refuse de monter dans le van – toujours en pleine rue – et j’avais raison : il s’est arrêté devant le pont, sauf que il était compliqué de revenir en arrière avec les voitures pour « reprendre de l’élan ». Après une ou deux minutes interminables, il a fini par monter. Ouf !! J’étais trop contente de remonter le pont sur lui et de pouvoir dire que tout c’était bien passé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 Commentsto Première intervention en maison de retraite

  1. Cipou dit :

    Génial ! J imagine la fatigue après une telle journee !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017: Un poney dans mon école | KABBO Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress